Forum du hockey spinalien (Gamyo d'Epinal)
Bonjour invité(e) !
Dorénavant, quelques sujets du forum ne seront accessibles qu'une fois votre compte activé puis connecté.

En outre, il vous sera donc impossible de lire les sujets les plus important du forum si vous n'êtes pas inscrits et connectés sur ce forum !

Sujets concernés :
- news,
- les matchs,
- présentation des membres,
- pronos.

Merci de votre compréhension.

Pour toutes questions relatives à la création d'un compte, n'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherLiveChatboxS'enregistrerConnexion
Paulo88 et hockey88 ont décidé de mettre un terme à leurs postes d'administrateurs.

Toutes les informations en cliquant ICI.

Partagez | 
 

 Vosges Matin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 36  Suivant
AuteurMessage
PNV
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 2883
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Vosges Matin   Jeu 16 Aoû 2012 - 6:21

Rappel du premier message :

http://www.vosgesmatin.fr/sport/2012/08/16/presque-une-page-blanche#jimage=035F6958-FA58-4BF1-AF78-40C957FC7946


Ligue Magnus

Qu’elles ont dû paraître interminables hier matin les marches métalliques longeant la Voie Carpentier. Délestés de leurs casques et autres équipements habituels, les hockeyeurs de l’IC Epinal ont en effet multiplié les allers-retours afin de parfaire leur condition physique sous un soleil déjà bien présent. Nouveaux venus, anciens de la maison et petits jeunes du cru intégrés à l’effectif, tous ont donc transpiré à parts égales.

Par rapport à la veille au soir, un footing sous la houlette de Nicolas Martin, le menu d’hier matin est apparu nettement plus corsé pendant une petite heure. Le triathlète et entraîneur de la section mineure, qui sera leur guide, leur a concocté un copieux programme. Tout ceci avant de reprendre contact lundi avec un élément naturel qui panse actuellement quelques plaies. D’ici là, les derniers arrivants (Bouchard, Gauthier, Cacciotti et Santino Pellegrino, l’entraîneur) auront rejoint les rangs dans la journée d’aujourd’hui.

Dès lors, tout ce beau monde aura quasiment un mois pour dégager une trame collective afin d’aborder les premières échéances officielles (le 11 septembre en coupe de la Ligue à Mulhouse). C’est à la fois peu et beaucoup car il y aura du pain sur la planche puisque le staff a décidé de procéder à un sérieux rafraîchissement contraint et aussi réfléchi.

En dehors des départs d’éléments moteurs vers des cieux plus rémunérateurs ou ayant raccroché les patins, l’équipe dirigeante a également tiré les conséquences d’une saison passée globalement décevante malgré des coups d’éclat : « Depuis quelques années, on ne changeait pas beaucoup de monde. On était arrivé à un moment où il fallait changer des choses avec des joueurs âgés et la perte de joueurs importants On avait besoin de reconstruire avec une nouvelle politique sportive. On a remplacé nos joueurs majeurs et apporter de la profondeur de banc. Il y aura de la concurrence, c’est un vrai luxe. C’est un choix risqué mais en même temps super-excitant. Je suis impatient de voir ce que cela va donner », estime Anthony Maurice, le manager général.

Et le chantier n’a pas été vain (12 arrivées pour 12 départs). Loin d’avoir des moyens démesurés, l’IC Epinal a dû faire preuve de roublardise pour suivre la feuille de route initialement tracée : « Le groupe sera mieux quantitativement avec pas mal de joueurs âgés de 20 à 26 ans. Dans un budget qui est sensiblement le même, on a quand même pris quatre gars de plus », annonce Anthony Maurice. Gagneur et éternel insatisfait, Santino Pellegrino a voulu concocter un alignement fidèle à ses convictions en étant l’acteur central du recrutement.

L’accent sera également mis sur une jeunesse aux lames rayant la glace de leurs ambitions : « Ce qui est certain, c’est que l’on aura plus de caractère. Ce que je veux, c’est aussi que les joueurs s’éclatent. Ce n’était pas tout le temps le cas l’an dernier où il y avait parfois moins de plaisir. Il faudra souffrir et gagner ensemble », se projette Anthony Maurice.

De fait, la forte connotation canadienne de l’ensemble n’est pas anodine. Sur le papier, c’est alléchant.

Maintenant, il reste à le démontrer sur la glace afin d’être en accord avec les objectifs fixés par le manager général : « Ce n’est pas évident car hormis Rouen dans ce championnat tout le monde peut battre tout le monde. L’objectif sera d’être dans les six premiers. Ensuite, il faut absolument passer un tour en play-off, ce qui ne nous est pas arrivé depuis longtemps. Ce sera important de remplir la patinoire. Il y aura aussi le côté sentimental que l’on a avec la coupe de France. La coupe de la Ligue, cela nous servira à faire des matchs », indique l’intéressé. On en accepte l’augure…
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
zz10



Masculin
Messages : 3779
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 11:04

Tu arrives à lire l'article ?


"Il n'est pas déshonorant de perdre, ce qui est déshonorant c'est de refuser le combat..."
Revenir en haut Aller en bas
david88



Masculin
Messages : 419
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 11:09

Je suis abonné donc oui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zz10



Masculin
Messages : 3779
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 11:17

Donc tu comprends ma remarque !

Ca te dit pas un copier-coller, ça serait super sympa Smile


"Il n'est pas déshonorant de perdre, ce qui est déshonorant c'est de refuser le combat..."
Revenir en haut Aller en bas
david88



Masculin
Messages : 419
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 11:47

Ah, les derniers articles étaient en accès libre donc.
Pour le C/C, je ne sais pas si c'est autorisé Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Anonyme



Masculin
Messages : 2722
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 17:52

Citation :
ET POURQUOI PAS ?
Encore tout auréolés de leur qualification pour les demi-finales, les Spinaliens vont y retrouver une impressionnante équipe d’Angers à partir de ce soir. Même si la tâche s’annonce particulièrement ardue, ils sont loin de s’avouer vaincus.
Ligue Magnus (demi-finale)On ne sait pas s’il faut y voir un signe du destin. Mais il y a deux ans, le chemin qui avait mené les surprenants Strasbourgeois vers la finale était passé aussi par l’Anjou.
Placés à peu de choses près dans une situation identique à leurs meilleurs ennemis vosgiens cette saison (ils avaient abordé les play-off avec la 11e place), les Alsaciens avaient bouleversé la hiérarchie avant de succomber définitivement face aux impitoyables Rouennais. Et en demi-finale, ils avaient réussi à éliminer les Angevins alors qu’ils étaient très loin de partir avec les faveurs du pronostic.
L’histoire se répétera-t-elle avec l’ICE ? Si, sur le papier, cela serait une performance encore plus énorme que d’avoir pris le meilleur sur Dijon et Chamonix, le club de la cité des Images ne se présentera pas pour autant en victime expiatoire. Tout à l’heure en Anjou, il ambitionne de faire honneur à cette demi-finale inattendue et euphorisante. Pas forcément superstitieux, les Spinaliens croient surtout en leur étoile. Cependant, elle va devoir reluire de son plus bel éclat. Car ils vont trouver sur leur route une véritable armada bien plus fournie qu’auparavant. De toute façon, ils sont persuadés d’avoir leur mot à dire et ils comptent bien mettre à profit leur rôle de trouble-fête : « Toute la pression sera sur Angers. Nous n’aurons rien à perdre », estime Alex Stein, le coach de l’ICE. Invités surprises du dernier carré avec les trois formations les mieux classées et sans doute les plus fortes de cet exercice, ses joueurs n’ont pas l’intention de vivre cette épopée comme une fin en soi. Bien sûr, le challenge qui s’annonce est considérable. Conscients de ce qui les attend dès ce soir dans le Maine-et-Loire, Alex Stein et ses hommes ne s’en formalisent pas : « Cela va être très difficile contre une équipe qui a quatre lignes très fortes. Cela va être une série très dure mais on a l’habitude car les autres l’ont été aussi. On sera prêt », se projette le responsable technique canado-allemand.Pas le droit à l’erreur.
Pour espérer rivaliser avec cette formation qui peut vite se mettre en mode rouleau-compresseur, les « Dauphins » auront tout intérêt à bénéficier d’armes psychologiques et athlétiques parfaitement acérées. Les effets collatéraux des dix combats qu’ils viennent de mener en 19 jours n’ont pas encore été perceptibles ou alors de façon sporadique.
Toutefois, rien ne dit qu’ils n’apparaîtront pas un jour ou l’autre. Surtout lors de la confrontation rapprochée qui arrive avec un alignement angevin largement pourvu en qualité et en quantité : « Il faudra avoir récupéré et avoir réussi à se régénérer. Ce sera très important. Le club nous a mis dans les meilleures conditions », estime Alex Stein. Partie hier matin vers l’Anjou après avoir eu droit mercredi à une journée libre, la délégation vosgienne a pris ses précautions.
La petite glace des « Ducs » pourrait également s’avérer un allié précieux. Contre Dijon et Chamonix, l’ICE avait souffert quand le jeu s’était déplacé sur les extérieurs avec des joueurs très vifs. Angers n’a pas forcément de telles caractéristiques. En revanche, l’engagement physique sera sans doute bien supérieur à celui proposé en Côte-d’Or et en Haute-Savoie. Les Spinaliens ont des arguments pour répondre efficacement. Il faudra aussi se montrer impeccable dans la concentration.
La bataille tactique qui se profile entre deux équipes qui bâtissent leur jeu sur de rigoureux préceptes défensifs ne tolérera pas le moindre relâchement. Jusque-là, Steven Cacciotti et ses coéquipiers n’ont pas manqué de solutions pour résoudre toutes sortes de casse-tête. Ce soir et demain, ils devront encore aller plus loin. Cela tombe bien, ils n’ont pas encore atteint leurs limites.
A.P.

Angers-Epinal Match n°1, ce soir 20h30 et match n°2, demain (18 h 30).
Arbitrage de MM. Barbez, Rauline, Bourreau et Bliek.
Angers (les « Ducs ») : 49. Hardy, 37. Neau (gardiens de but) ; 40. Harty, 7. May, 6. Busto, 85. Lévêque, 3. Mihalik, 38. Bahain, 42. Steiner (défenseurs) ; 9. Fortier, 45. Bellemare, 50. Campbell, 14. Belanger, 26. Walls, 56. Baluch, 71. Ranallo, 11. Gaborit, 22. Henderson, 18. Albert, 96. Michel, 91. Nalliod Izacard (attaquants) ; absents : Doyle (blessé), Jokinen (choix de l’entraîneur).
Entraîneur : Jay Varady.

Epinal (les « Dauphins ») : 38. Girard, 39. Ravel (gardiens de but) ; 3. Ouimet, 32. Chauvière, 15. Gervais, 36. Hagelberg, 28. Susanj, 12. Slovak, 61. Colotti, 90. Mauffrey, 50. Chouleur (défenseurs) ; 83. Bouchard, 21. Gauthier, 19. Cacciotti, 14. Plch, 40. Petrak, 97. Casavant, 88. Benchabane, 23. Offret, 9. E. Raibon, 25. Rapenne, 85. Pernot ; absent : Leroy (genou).
Entraîneur : Alex Stein


ANGERS, C’EST DU COSTAUD

Lorsque les formations de l’élite se sont avancées sur la ligne de départ, beaucoup faisaient d’Angers un candidat plus que crédible à la distribution des récompenses. Souvent placés mais rarement gagnants, hormis la coupe de France 2007 remportée pour la première à Bercy face… à Epinal, les « Ducs » ont déjà échoué par deux fois en finale des coupes. Ils ont dû également avoir recours à un 5e  match indécis pour sortir Grenoble en quart de finale. Pourtant, Michaël Juret, le président, ne ménage pas sa peine, ni son investissement. Pour tirer un trait sur un exercice 2011-2012 raté, il n’a pas lésiné sur les moyens. Parmi le copieux effectif où les bons joueurs foisonnent, un étranger doit rester dans les tribunes à chaque match. Cette abondance de biens pourrait faire la différence dans une série au long cours. La force des Angevins réside dans la qualité défensive avec l’appui d’un jeune portier (Hardy) à la hauteur. S’ils ne font pas partie des compteurs les plus efficients, les Bellemare, Belanger, Campbell, Fortier ou Walls restent de terribles prédateurs.

LES RÉSERVATIONS POUR LE MATCH N°3 SONT LANCÉES.

Quoi qu’il se passe, il y aura un 3e match mardi à Poissompré entre Epinal et Angers (20 h 15). Il est déjà possible de réserver ses places. Les tarifs seront de 25 euros en tribune centrale et de 20 euros en tribune latérale. Les abonnés et le club des supporters bénéficieront d’une réduction de 2 euros. Pour acquérir des billets, il faut se rendre chez Hype Events (9, rue des Etats-Unis à Epinal, 03.29.37.52.94) ou par internet : www.ice-epinal.com


Dernière édition par Anonyme le Ven 15 Mar 2013 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zz10



Masculin
Messages : 3779
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Ven 15 Mar 2013 - 18:01

Merci Smile


"Il n'est pas déshonorant de perdre, ce qui est déshonorant c'est de refuser le combat..."
Revenir en haut Aller en bas
PNV
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 2883
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Sam 16 Mar 2013 - 6:04



Membre de la Gamyo Pacific Army
Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Sam 16 Mar 2013 - 9:10



J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
PNV
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 2883
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Dim 17 Mar 2013 - 8:24



Membre de la Gamyo Pacific Army
Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Lun 18 Mar 2013 - 11:05



J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
PNV
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 2883
Date d'inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 6:07



Membre de la Gamyo Pacific Army
Revenir en haut Aller en bas
Paulo88
Admin
Admin


Masculin
Messages : 4405
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Epinal

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 8:18

Donc peut-être leroy mais pas Petrak apparement ?!



Administrateur du forum des GamYo d'Epinal. Vous pouvez me joindre en privé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.akkros.fr
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 9:57

Tiens si vous n'avez jamais entendu un président de club "mythoner"... C'est par là:

http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2013/03/19/des-retards-de-paiement-qui-fachent



J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
Paulo88
Admin
Admin


Masculin
Messages : 4405
Date d'inscription : 29/07/2012
Localisation : Epinal

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 10:09

Quand il dit "on sait d'où ça vient, on va déposer plainte", il parle de quoi/qui ?
En tous cas pour Leroy ça va être juste, Petrak c'est foutu et pour encore pas mal de jours, et Slovak serre les dents ...



Administrateur du forum des GamYo d'Epinal. Vous pouvez me joindre en privé !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.akkros.fr
stef
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 4336
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : EPINAL

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 10:16

cannibale a écrit:
Tiens si vous n'avez jamais entendu un président de club "mythoner"... C'est par là:

http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2013/03/19/des-retards-de-paiement-qui-fachent


il aurait pu parler de ses fournisseurs aussi ... Wink un mec qui règle son Hôtel 3 mois plus tard sous la pression et qui dit que ce n'est pas de sa faute ...ben pourquoi pas... scratch

Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 10:54

Paulo88 a écrit:
Quand il dit "on sait d'où ça vient, on va déposer plainte", il parle de quoi/qui ?
Ben s'il veut déposer plainte c'est que ça doit venir des Ultras de Mulhouse!!! Laughing Laughing


J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
Anonyme



Masculin
Messages : 2722
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mar 19 Mar 2013 - 10:57

J'irai bien demander à ses joueurs ce qu'il en est à propos des retards de salaires. J'en ai entendu parler et pas qu'une seule fois dans la saison. Déjà quand quelqu'un en entend parler c'est pas très bon signe mais quand ça revient plusieurs fois dans une saison, ça pue carrément.
Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mer 20 Mar 2013 - 9:26



J'dis ça, j'dis rien...


Dernière édition par cannibale le Mer 20 Mar 2013 - 10:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
david88



Masculin
Messages : 419
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mer 20 Mar 2013 - 9:51

ya de la lecture ce matin !
Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Mer 20 Mar 2013 - 10:11

david88 a écrit:
ya de la lecture ce matin !
Tu m'étonnes, j'ai encore pas commencer à travailler!!! Laughing Laughing


J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
cannibale
GamYo d'or
GamYo d'or


Masculin
Messages : 5435
Date d'inscription : 01/08/2012
Localisation : -

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Jeu 21 Mar 2013 - 9:04



J'dis ça, j'dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
david88



Masculin
Messages : 419
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Jeu 21 Mar 2013 - 9:54

Revenir en haut Aller en bas
Anonyme



Masculin
Messages : 2722
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Jeu 21 Mar 2013 - 18:02

Pour les non-abonnés:

Vosges Matin a écrit:
LE MATCH EN QUESTIONS

Le corps arbitral a-t-il été à la hauteur ?
Pour la soi-disant meilleure doublette de France, on aurait préféré pouvoir écrire que leurs erreurs de jugement n’ont jamais influencé le match. Malheureusement… Si le public s’est plaint de maintes charges angevines parfois régulières, certaines de leurs décisions laisseront fatalement un goût très amer aux « Dauphins » et à leurs supporters. A commencer par ce dégagement interdit imaginaire, sanctionnant les Vosgiens juste avant l’ouverture du score. Ou comme cette crosse d’Albert dans le visage de Gabriel Girard, non sanctionnée malgré la dangerosité du geste, et qui nécessita l’intervention du soigneur auprès du portier spinalien (10’04’’). On ne peut tenir au secret également cette charge flagrante dans le dos de Susanj, permettant aux visiteurs de récupérer la rondelle dans le camp vosgien et d’aller immédiatement planter le but du 0-3. Le but du KO, qui aurait donc légitimement dû être annulé.

Comment s’est comporté Epinal en jeu de puissance ?
A l’instar de son bilan : -1. Zéro but en deux rencontres à Poissompré face aux Angevins sur cette phase si spécifique, et un encaissé, d’Albert, sur un contre rondement mené (36’’39, 0-5). Jusque-là, au contraire de mardi, où les Angevins étaient apparus très à leur aise à 4 contre 5, au point d’hériter des meilleures situations de tirs, Epinal maîtrisait mieux le palet durant ses supériorités, sans en tirer profit au tableau d’affichage. Mais autant que de la présence de Plch et d’un Petrak tout juste revenu de blessure sur le jeu en infériorité, on s’étonnera quand même de quelques choix, comme la présence de Slovak en position préférentielle de shoot, devant la bleue, lors d’une supériorité dans le deuxième tiers.

Le public a-t-il joué son rôle ?
Moins nombreux que la veille (plusieurs places restaient vides dans la tribune latérale), le public de Poissompré, porté par son « kop », fut à l’instar de son équipe : enjoué dans le premier tiers, prêt à bondir sur un Bellemare qu’il a continué à prendre en grippe, mais un peu plus éteint au fil de la rencontre. Jusqu’à ce 5e but, où, subitement, toute la patinoire tenta de relancer une ICE au souffle coupé.

Les prémices d’un final à donner des frissons : comme s’il prit conscience, malgré l’inflation du score, que le 3e tiers était aussi le dernier de la saison, les supporters spinaliens laissèrent les cordes vocales sur la glace jusqu’au bout, entraînant dans leur sillage le reste de l’assistance. Les « Dauphins », par Offret, saluèrent l’engouement par un but en forme de remerciement, rendu par le peuple vosgien par une standing ovation commencée à trois minutes de la sirène, et qui arrachèrent des larmes à maints joueurs de l’ICE plusieurs minutes après la fin des débats. Comme une façon mutuelle de se dire ce qu’une banderolle, venue jusque dans leur dos sur la glace, dévoilait explicitement : « Au revoir, et merci ».

Les Spinaliens peuvent-ils regretter quelque chose ?
Pas sur le match d’hier, où, par-delà une ouverture du score largement évitable, les Vosgiens sont apparus rincés, et où la différence d’effectif entre « Dauphins » et « Ducs » a pris toute sa dimension passée la première demi-heure. Alex Stein et ses joueurs auront davantage de regrets sur la rencontre de la veille, et plus encore sur le match 2, que les Spinaliens auraient remporté si une rencontre de hockey durait 57 minutes. Surtout, à 2-0 avec deux matchs à Poissompré, les scénarios auraient sûrement été différents…


Dernière édition par Anonyme le Jeu 21 Mar 2013 - 18:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonyme



Masculin
Messages : 2722
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Jeu 21 Mar 2013 - 18:05

http://www.vosgesmatin.fr/sport/2013/03/21/commotion-pour-hagelberg

Vosges Matin a écrit:
COMMOTION POUR HAGELBERG

Victime d’une charge dans le dos qui l’a laissé sur le carreau mardi soir et qui n’a guère été réprimée comme elle aurait pu l’être, Jan Hagelberg, le défenseur finlandais de l’IC Epinal, était absent pour le match n°4. Sévèrement touché, il souffrait d’une commotion cérébrale et ne pouvait pas être aligné.

En revanche, Fabien Leroy avait été réintégré au groupe pour compenser cette défection dans les rotations défensives. Il a pris le relais d’Hagelberg aux côtés de Peter Slovak.

Ce qui était encore plus surprenant, c’était de voir Michal Petrak équipé et en état de jouer. Le centre tchèque a été replacé au sein du deuxième trio offensif. Ceci alors que la veille il avait encore du mal à pouvoir s’appuyer sur un genou maltraité par une distension des ligaments.

UN DUEL FRATRICIDE.- Si la bataille a fait rage entre Angers et Epinal avec un combat de tous les instants dans les duels et dans les balustrades, cela n’a pas brisé la solide amitié régnant entre l’attaquant spinalien Yannick Offret et son homologue angevin, Brian Henderson.

Formés ensemble à Amiens, les deux hommes ont tissé de solides liens d’amitié et sont restés très proches. Pourtant, ils ne se sont pas ménagés car ils ont été régulièrement en confrontation directe. Qui aime bien, châtie bien…

MARTIN CHARPENTIER EN VISITE.- Prématurément en vacances après l’élimination de Gap par Grenoble en trois manches sèches dès le premier tour des play-off, Martin Charpentier, le défenseur gapençais, en profite actuellement pour soigner son épaule meurtrie par une charge dans le dos. Cette semaine, le jeune homme est revenu humer l’air de ses Vosges natales. Mardi et hier soir, il était dans les tribunes de Poissompré pour soutenir son club formateur ainsi que son grand ami Anthony Rapenne et son ex-coéquipier dans les Hautes-Alpes, Sébastien Gauthier.

AU RÉGIME SANS GLACE.- Alors qu’ils avaient demandé à pouvoir bénéficier d’un créneau afin de s’entraîner sur la glace hier matin à Poissompré, les Angevins n’ont pas vu leur requête aboutir.

On ne sait pas si cela a un lien de cause à effet mais la semaine passée, l’IC Epinal avait essuyé le même genre de refus pour une séance programmée samedi matin entre les matchs n°1 et n°2. La vengeance est un plat qui se mange froid.
Revenir en haut Aller en bas
Anonyme



Masculin
Messages : 2722
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Re: Vosges Matin   Jeu 21 Mar 2013 - 18:16

http://www.vosgesmatin.fr/sport/2013/03/21/on-a-tout-donne

Vosges matin a écrit:
« ON A TOUT DONNÉ »

Benjamin Casavant (attaquant de l’IC Epinal) : « Personne ne peut se reprocher grand-chose ce soir. On a tout donné. Je pense que la fatigue a beaucoup joué aujourd’hui. Tous ceux qui étaient derrière les « Dauphins » nous ont beaucoup aidés. On a formé une équipe et une famille. Peut importe comment se passe une saison, l’important ce sont les séries finales. »

Alex Stein (entraîneur de l’IC Epinal) : « C’était la première fois qu’Epinal connaissait ça. C’est un grand moment. On a fini très fatigués car cela a été une série très difficile. On y a cru avec beaucoup de cœur et je suis très content. »

Sébastien Gauthier (attaquant de l’IC Epinal) : « Le désir était là mais pas les jambes. C’est difficile mais voir encore autant de monde dans la patinoire alors que c’est fini, cela fait beaucoup de bien. On voulait ramener un trophée. Ce n’est pas arrivé mais on s’est donné et on a donné beaucoup de joie. Le hockey, c’est aussi ça, de vivre des émotions avec tous les gars. On est allé le plus loin que l’on pouvait et il n’y a pas de honte à dire que l’on a été battu par une équipe qui était meilleure. C’est la loi du hockey. »

Stéphane Gervais (défenseur de l’IC Epinal) : « On est un peu déçu car on pense que l’on aurait pu aller en finale. On a fait de très grand play-off. Tout le monde a joué avec le cœur et avec beaucoup de courage. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vosges Matin   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Vosges Matin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 36Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du hockey spinalien (Gamyo d'Epinal) :: LES GAMYO D'EPINAL :: Media center :: Vosges Matin-
Sauter vers: